Avertir le modérateur

dérision

  • Dessine-moi

    Je sors des oubliettes un petit texte que j'ai honteusement détourné au mois de mars dernier:




    Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille
    milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé
    sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez
    ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix
    m’a réveillé. Elle disait :
    – S’il vous plaît… dessine-moi une liaison!
    – Hein !
    – Dessine-moi une liaison…
    – Mais… qu’est-ce que tu fais là ?
    Et il me répéta alors, tout doucement, comme une chose
    très sérieuse :
    – S’il vous plaît… dessine-moi une liaison…
    — Mais je ne peux pas te dessiner une liaison.
    — Pourquoi, me demanda-t-il ?
    — Parce que les liaisons sont dangereuses.
    — Dangereuses ?
    — Enfin, presque dangereuses. Je ne peux pas t’expliquer, tu es trop petit.
    – S’il vous plaît… dessine-moi une liaison!

    Alors, faute de patience, comme j’avais hâte de commencer
    le démontage de mon moteur, je griffonnai un vague bouquin.
    Et je lançai :
    – Ça c’est un livre. Les liaisons que tu veux sont dedans. Et c’est Luc Doyelle qui a écrit ce livre.
    Mais je fus bien surpris de voir s’illuminer le visage de mon
    jeune juge :
    – C’est tout à fait comme ça que je le voulais ! Crois-tu que je vais beaucoup rire avec ces liaisons ?
    — Oui, mais tu vas pleurer également. Il y a des passages tristes. Mais, rassure-toi, il y a beaucoup de passages drôles pour faire oublier les passages tristes.
    Et c’est ainsi que je fis la connaissance du petit Luc.


    Antoine de St E.

  • Le bon la brute et le presque truand (suite)

    Quand Guillaume Musso sort les flingues


  • Le musée universel du passé serait-il une imposture?

    L'article d'avant-hier, émanant soit disant du musée universel du passé, a plongé les historiens dans la perplexité. De nombreux experts soulignent les incohérences d'une telle information, l'argument principal étant qu'un témoignage émis plusieurs siècles dans le futur a peu de chance de parvenir jusqu'à notre époque.
    De même, Marc Levy et Amélie Nothomb ont porté plainte pour supercherie, arguant que si, dans le futur, des livres étaient exhumés, il y aurait de forte chances que ce soient des ouvrages de ces deux auteurs, et non d'un quelconque Luc Doyelle ou Laurence Barreau, dont ils nient la popularité croissante. Une action en justice est en cours, menée par Albin Michel et l'ensemble des grands éditeurs de la place de Paris.

    La suite... au prochain bulletin, comme d'habitude.

  • petit rappel

    A force d'écrire des ineptie sur ce blog, on en oublie l'essentiel: le roman
    petit rappel:

    Un roman drôle et émouvant: Lucius, photographe et infirmier, se lance, sur un coup de tête, à la recherche de Barbara, disparue depuis trente ans. C'était sans compter un passé qui va envahir son présent jusqu'à mettre en péril sa vie de famille.
    Cette histoire qui ne se prend (presque) jamais au sérieux laisse une grande place à la dérision.

    de temps en temps, je replacerai cet article en tête de page, afin qu'il ne se perde pas...

    le site mon éditeur:
    http://www.lesnouveauxauteurs.com/docs/blog_auteur.php?id=43

    couvliaisons.jpg

    a7069e4de02b03aae2004730b9fab5c8.jpg

  • Musée Universel du Passé - planète Terre - « Communiqué »

    Musée Universel du Passé - planète Terre - « Communiqué »

    Notre équipe d’archéologues vient de mettre à jour un trésor inestimable. Deux authentiques livres en papier et carton du début du XXIè siècle ont été retrouvés !
    Il s’agit de deux ouvrages qui marquèrent à jamais les esprits de leur temps : « Les liaisons presque dangereuses » de Luc Doyelle et « Le clin d’œil des statues » de Laurence Barreau.
    Longtemps étudiés dans les universités, ces écrivains furent à eux deux l’emblème d’une littérature admirée aujourd’hui encore. C’est une joie et un honneur pour nous d’être à l’origine de cette trouvaille.

    Les deux livres sont dans un état de conservation remarquable puisqu’ils étaient à l’abri d’un bunker enterré (ainsi que quelques autres oeuvres d’intérêt mineur de la même époque, tels que « L’ultime secret » de Bernard Werber ou « Stupeur et tremblements » d’Amélie Nothomb, auteurs oubliés, désormais seulement connus des exégètes de cette lointaine période).

    De nombreuses expositions dans toute la galaxie permettront à tous les lettrés de venir contempler ces merveilles d’autrefois, et on envisage même la possibilité de rééditer (ce qui signifie imprimer à nouveau et distribuer) un nombre limité de ces textes afin d’en donner accès aux érudits sous leur forme ancienne. Les postulants se battent déjà dans l’espoir d’en obtenir un exemplaire.

    L.B.

  • Le bon, la brute et le presque truand

    Quand Tuco se prend pour Lucius...


  • James Bond : Opération presque dangereuse

    quand James bond se met de la partie...




    988322134d109b1e9cdb8cb6f8866e7d.jpg

  • Laurence Barreau : Le clin d'œil des statues

    Une très bonne surprise littéraire: "le clin d'œil des statues" de Laurence Barreau.

    Huit petites histoires affreuses, pour reprendre les termes de l'auteur. Chacune d'elles apporte son lot de surprises, et le tout est remarquablement rédigé.
    En filligrane, des questions existentielles: l'homme, victime ou prédateur, à quoi tient le destin d'un individu, jusqu'où peut-on aller pour l'amour d'une femme, tant de questions abordées avec humour et originalité.

    Ce livre est disponible, entre autre, sur le site de la Fnac.

  • nettoyator : il y avait déjà un Lucius dans l'arène

    136ee58edbf4e7e025f0ec3027eabc7f.jpg

  • American M. Propre

    Lucius va nettoyer l'Amérique...



    04bc5fb7938668cda8adf2179d4dc54b.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu