Avertir le modérateur

canular

  • AFP: Le comte d'Oyelle appréhendé

    Hier dans la matinée, une perquisition a été effectuée au palais de Bouquinegamme euh, du bâtiment situé au coeur de Londres. L'auteur des liaisons presque dangereuses a été rapidement débusqué et maîtrisé, après avoir vainement tenté de se dissimuler derrière les oreilles du Prince de Galles. Le chief inspector ne s'est pas laissé berner par cette grossière manoeuvre et a quitté les lieux dans une ultime courbette en direction de sa majesté Elisabeth la deuxième.

    Interrogé par la presse française, il a déclaré:

    - Ce auteur de succès sera vite éjecté dehors de notre campagne, je dis!

    Rappelons que si le comte d'Oyelle est accusé de fuite de capitaux, après avoir vendu trente cinq millions de son premier roman, il a été en revanche totalement blanchi de cette campagne de calomnie apparue frauduleusement sur son propre blog. A ce propos, un individu à moitié inconscient, attaché et baillonné, a été trouvé ce matin, dans le sous-sol de l'écrivain. L'homme, après avoir été ranimé, prétendait se nommer Guillaume Musso, ce qui a été très vite infirmé par ses empreintes palmaires.

    Le mystère s'épaissit.

    La suite... au prochain bulletin, voyons.

  • Un roman d'humour?

    Interrogé à propos du roman de Luc doyelle, les liaisons dangereuses, Hubert Reeves, le très médiatisé astrophysicien, déclarait devant nos reporters:

    - Franchement, je ne crois pas que les liaisons dangereuses soit un roman d'humour. Je l'ai perçu au contraire comme une parabole spatiotemporelle sur l'impossibilité de la renonciation cosmique, une sorte de contradiction entre masse et énergie qui contrecarre les théories d'Einstein. Il va falloir que la communauté scientifique se penche sur cette oeuvre afin d'en décortiquer les tenants et les abrutissants. Une commission d'étude va bientôt se former et donnera sous peu ses conclusions au grand public.

    - Bien sûr, on peut faire abstraction de l'aspect scientifique de l'évènement, et n'y voir qu'un simple roman mêlant humour et émotion, mais ce serait tellement réducteur. Je crois qu'un grand homme est né, et que ses écrits resteront longtemps comme un modèle pour le monde scientifique. Prenez, par exemple, la phrase tirée du chapitre 16. Je cite:

    "Un petit détail restait à régler. Comment fait-on un couscous?"

    - Je tente de décortiquer ce passage depuis deux mois, et je suis sur le point d'en trouver la clef. Il faut préciser que Luc Doyelle est un expert en cryptologie, et que le mot "couscous", pris dans ce contexte, doit faire référence à une donnée astrologique majeure ayant sans doute un lien avec les trous noirs. C'est troublant.

     

    Nous souhaitons à Hubert Reeves un franc succès dans son enquête.

     

    La suite... ouais, ouais, au prochain bulletin.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu