Avertir le modérateur

prix littéraire - Page 3

  • Stupeur et tremblement!

    Stupeur dans le microsco microcrosme micocrosme dans le monde littéraire.
    virginie Vanos, la célèbre auteuse de "La femme moderne", vient d'annoncer une retraite (non, pas au flambeau) prématurée. Elle ne précise pas si ce sera une retraite littéraire ou une simple mise à l'écart d'une société qu'elle juge trop agressive. Il faut dire que les mésaventures de son confrère et ami Luc Doyelle lui ont porté un mauvais coup au moral.
    Nos enquêteurs ont enquêté (normal, ils sont payés pour ça) autour de l'hôtel de la ville de M., sans succès. Il semblerait plutôt, aux dires de certains témoins, que Virgnie Vanos ait été vue dans la ville de Lascaux. Pourquoi? Mystère...

    La suite... Ben oui, vous avez deviné. Au prochain bulletin.

  • Retraite... (communiqué de Virginie Vanos)

    Malgré le succès grandissant de mes livres, comme l'a annoncé mon cher collègue, Mister von Lucius, l'évènement du 1 avril m'a poussée dans mes derniers retranchements, et désormais, bien que je vais continuer à écrire pour vous tous, je compte ne plus sortir de ma suite du dernier étage de l'hôtel de la ville de M. .
    Pardon de cette désertion, chers lecteurs, mais avec cette agoraphobie naissante, je me dois de prendre la suite d'Howard Hughes, fondateur et président des A.P.P.A. (Agoraphobes Pourtant Peu Anonymes).

    Virginie Vanos.

  • Luc Doyelle en France?

    Luc doyelle aurait-il été relâché?
    Certains témoins affirment l'avoir vu à la séance de dédicace de virginie Vanos mardi soir à Paris, d'autres l'auraient aperçu aux côtés du sulfureux romancier Pierre Cornwall (qui, rappelons-le, est officiellement à fond de cale d'un pétrolier mouillant dans un port des Émirats Arabes Unis).
    Dernier rebondissement en date, la dernière conférence de presse du président de la république. De nombreux journaliste se sont demandés qui était le petit au long nez, juste devant Luc Doyelle, et qui monopolisait le micro.

    La suite... pff, vous êtes pénibles!
    Oui! au prochain bulletin!

  • Virginie Vanos: séance de dédicace hier à Paris

    La séance de dédicace organisée à l'occasion de la parution du nouveau livre de Virginie Vanos, La femme moderne, fut un énorme succès, attirant plus de 40 000 visiteurs au sein de l'établissement Le ventre de l'architecte (métro Belleville).
    Virginie Vanos est actuellement hospitalisée à la Pitié Salpétrière (d'ailleurs elle faisait pitié, appuyée contre les murs de salpètre, hier) pour un syndrôme du canal carpien. Ayant usé trente cinq stylos à dédicace, la société Bic vient de se porter partenaire de l'évènement, avec un peu de retard.
    De nombreux visiteurs ont cru reconnaître, dans la foule, le fameux romancier Luc Doyelle qui a défrayé la chronique ces dernières semaines (voir bulletins précédents).

    La suite... devinez!
    Oui!... au prochain bulletin!

  • Émeutes au salon du livre de Fontenay-Trésigny

    Grande bousculade au salon du livre de Foontenay-Trésigny (77) dimanche 30 mars, où l'on a cru apercevoir le romancier Luc Doyelle, selon un certain nombre de témoins oculaires.
    Il est difficile de savoir ce que les visiteurs ont réellement oculé, car aux dernières nouvelles, Luc Doyelle est toujours retenu en garde à vue (en anglais: view guard) dans les basses fosses de Scotland Yard.
    La foule a-t-elle été en proie à un mirage collectif? L'enquête est en cours.

    La suite... contre toute attente... au prochain bulletin

  • Aurélie Roseray, nouvelle auteuse (ou autrice)

    A découvrir, le très beau site d'une jeune femme qui s'apprête à publier son premier roman, sur un thème difficile: le sida:

    http://www.aurelieroseray.com

  • Bloody Mary

    A l'honneur aujourd'hui, Bloody Mary, auteur de talent que j'ai rencontrée sur un forum de littérature.
    son blog est à découvrir de toute urgence:

    http://pestenoireetbloodymary.blogspot.com/

  • extrait: les liaisons

    La première séance de voile s’effectua à bord d’une grosse caisse appelée Optimist, au fond de laquelle on avait incrusté un mât surmonté d’une voile carrée. Il était facile de comprendre pourquoi on avait affublé cet engin d’un nom aussi évocateur. Il fallait, en effet, être sacrément optimiste pour monter dans un tel corbillard et se jeter à l’eau. Le petit Luc se demanda si le collège pouvait supporter un pourcentage de pertes chaque semaine, mais il subit son baptême de l’eau avec fierté et courage. Il en ressortit vivant et conquis. Vivement la semaine prochaine qu’on passe enfin aux choses sérieuses.
    En effet, après l’Optimist, vint le Mowgly. Une façon de dire que l’étang, c’est la jungle. Le bateau était sensiblement plus grand, et, détail primordial, ressemblait enfin à un voilier. Et de plus, on y montait en binôme. Le compagnon de Luc s’appelait Luc également, et de surcroît était judoka lui aussi.
    Le travail en équipe donnait tout son piment à l’activité.
    — Luc, fais un nœud de chaise avec la drisse, garde l’écoute et monte le foc !
    — Roger !
    — Non, je m’appelle Luc, Luc.
    — Oui je sais, mais on dit Roger.
    — Dans l’aviation, oui, mais pas dans la marine.
    — Pfff, comme si un marin ne pouvait pas s’appeler Roger.
    — Mais on dit Roger pour dire OK, pas pour appeler un marin.
    — Roger !
    — Non, Luc !
    — Ben c’était pour dire OK!
    — Ben alors dis OK!
    — Roger !
    — Bon, laisse tomber. Sors ta dérive et souque ferme.
    — Ça veut dire quoi, souque ?
    — J’en sais rien, mais faut le dire quand on part en mer. Si tu souques pas ferme, ton bateau il peut pas naviguer, ou alors tu rames !
    — Putain, c’est le souk tous ces termes de marine.

  • Grève des scénaristes à hollywood

    La corporation des scénaristes vient d'obtenir une demi victoire au pays du cinéma.

    Rappelons les circonstances qui ont conduit une partie de la profession à bloquer la machine hollywoodienne.
    Fin novembre 2007, l'annonce de la parution du roman de Luc Doyelle, les liaisons presque dangereuses, fait courir un vent de panique dans le milieu du cinéma. Les metteurs en scène américains ayant pris l'habitude de piocher leur inspiration dans la littérature française, le syndicat des scénaristes prend ombrage de ce nouveau péril.

    Le coup de grâce est porté par Steven Spielberg en personne, qui achète à prix d'or les droits d'exploitation du roman de Luc Doyelle. Le résultat: trois mois de grève et de conflits au sein de la profession.

    Récemment, un accord a été signé entre le syndicat des scénaristes et l'auteur français, celui-ci s'engageant à ne pas vendre les droits de ses prochains romans outre Atlantique. La machine à faire des films peut redémarrer.

    La suite... comment dire... au prochain bulletin?

  • Luc Doyelle toujours en garde à vue

    Le romancier Luc doyelle est toujours retenu au fond des geoles de Scotland Yard, après avoir été appréhendé au palais de Bouquinegamme au palais sis au coeur de Londres, devant une Elisabeth médusée.
    Hier encore, Nicolas S. s'es rendu sur place pour tenter de plaider la cause de l'écrivain, qui, rappelons le, pourrait relancer l'économie mondiale grâce au succès de son roman, les liaisons presque dangereuses, grâce également à un certain prétendu texte caché, dont certains milieux affirment qu'il pourrait conduite au trésor des templiers. Une vague phrase évoquant une recette de couscous est en cours de décryptage dans les locaux de la DST.

    La suite.... mais pourquoi faut-il vous le répêter?... au prochain bulletin!

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu