Avertir le modérateur

autres auteurs - Page 4

  • Yann-Hervé MARTIN, finaliste du prix Femme Actuelle

    l'autre finaliste, Yann-Hervé MARTIN, pour l'ange au sourire, sera en librairie lui aussi le 13 juin. Tiens, mais nous sommes le 15? alors il est déjà là !
    Et si vous allez consulter le site des nouveaux auteurs, vous vous apercevrez que les liaisons presque dangereuses ont obtenu quasiment la même note que l'ange au sourire... ce qui est un gage de qualité (sans vouloir me faire une pub éhontée ni m'envoyer des fleurs via interflora)

  • Jérôme Manierski : A l'aube du septième sens

    Le roman finaliste du prix "roman de l'été Femme Actuelle", j'ai nommé Jérôme Manierski : A l'aube du septième sens, sera en vente dans toutes les librairies à partir du 13 juin 2008.
    Qu'on se le dise !
    Et, bien sûr, les liaisons presque dangereuses sont en vente sur amazon et sur commande dans les mêmes librairies. Les romans de l'été sont là !

  • Le roman de l'été Femme Actuelle

    Je vous rappelle que le prix Femme Actuelle porte le doux sobriquet de "Roman de l'été". Facile à trouver, donc, en librairie.
    Mais est-il nécessaire de rappeler que le roman de l'été, c'est aussi Les liaisons presque dangereuses?.

    bien, je vois que nous sommes d'accord...

    bon week-end...

    Luc

  • Autre finaliste du concours Femme Actuelle : A l'aube du septième sens, de Jérôme Manierski

    Le jury Femme Actuelle a mis à l'honneur, sur un coup de cœur de Paulo Coelho, le roman de Jérôme Manierski : A l'aube du septième sens.

    Maxime Berger, éminent physicien du CERN, échappe de justesse à un mystérieux agresseur qui tente de mettre la main sur sa récente découverte. Dans son exil, le scientifique adresse par courrier un message de détresse à son frère Phil. À peine parti à sa recherche, ce...


    Là aussi, quel suspense.. il va falloir lire le roman pour en savoir plus...

    Là aussi, une critique:

    10.00 sophieS - 94 - - COUP DE COEUR -
    10/06/2008
    "un très bon roman, captivant, ryhtmé, passionnant et tellement chargé de vérités qu'on a peur nous-mêmes d'être pris en chasse si nous pensons la même chose."




    A l'aube du septième sens


    Les liaisons presque dangereuses



  • Finaliste du prix Femme Actuelle : L'ange au sourire, de Yann-Hervé MARTIN

    Derrière David Hepburn, Yann-Hervé MARTIN a bénéficié d'un coup de cœur du Jury Femme Actuelle, pour "L'ange au sourire".

    Déclaré autiste à 5 ans, Louis est placé dans un Centre spécialisé où il se retrouve au cœur d’une mosaïque de personnages tourmentés, blessés, hantés par leur passé. Mais on dirait parfois que ce petit garçon qui ne parle pas est habité par un pouvoir étrange qui...

    Bon, les nouveaux auteurs ont l'art de ménager le suspense... on n'en saura pas plus pour l'instant...

    Une critique:

    10.00 sophieS - 94 - - COUP DE COEUR -
    03/05/2008
    "Un très joli livre, chargé d'émotions. De la douleur, de la joie, de la souffrance et un très joli sourire de l'ange comme fin heureuse. On est réellement subjugué par cette histoire formidable qui m'a arraché les larmes, surtout à l'évocation de la légende du sillon de l'ange. C'est tellement joliment écrit qu'on souffre en même temps que les personnages, on rit avec eux. On s'intègre complètement à eux. FORMIDABLE , REMARQUABLE , MERVEILLEUX , BEAU . Un grand livre !!!! "




    L'ange au sourire


    Les liaisons presque dangereuses



  • David Hepburn, lauréat du prix Femme Actuelle

    Je vous ai récemment parlé de David Hepburn, qui a remporté le prix Femme Actuelle, organisé par mon éditeur (Les nouveaux auteurs).

    Cet auteur s'est classé 27e des ventes de livres, autant dire que c'est dores et déjà un succès. J'ai acheté le livre et je vous livrerai mes commentaires après lecture (Eh bien oui, le seul commentaire que je puisse faire avant lecture est le suivant : mais pourquoi pas moi? la réponse est simple : au moment du lancement du concours, j'étais déjà publié, et ce prix est réservé aux auteurs n'ayant jamais signé).

    Rappelons le titre de ce futur best seller : Le cercle du silence.

    Je croise les doigts pour lui. Bonne chance !

    Une petite critique puisée parmi le comité de lecture:

    10.00 fredericP - SUISSE - - COUP DE COEUR -
    18/02/2008
    "C'est un thriller brillantissime, captivant, très abouti à tous niveaux (intrigue, style, personnages, etc.), dense, comme on voudrait en lire plus souvent. Il nous fait voyager des Etats-Unis aux confins de l'Europe. Sa parfaite maîtrise me rappelle les plus grands auteurs à suspense. On ne veut plus le lâcher et, en même temps, le lire lentement pour faire durer le plaisir d'être dans des univers très différents et intrigants. L'auteur est un virtuose des tensions, des surprises et des émotions fortes. Il y a bien longtemps que je n'avais plus éprouvé un tel plaisir en lisant un thriller. Enfin un roman qui n'est pas niais, compliqué ou ennuyeux. Et un suspense permanent sans arme à feu, explosion ou policiers omniprésents, c'est du grand art!"



    http://www.lesnouveauxauteurs.com/

    Les liaisons presque dangereuses



  • Musique : Sand


    Après les dunes
    où commencent les sables
    aveugles brulants
    ........................quand seule compte la piste
    Trace et retrace
    Source et ressource
    Repère
    ..........l’autre passage
    ..........l’autre lumière
    ...............................mirage vertige évanescence
    dès lors tout devient flou
    s’éteint tout se confond
    mais tout se tient
    .......................d’une illusion …seules les pensées se défont
    Destin des Mondes
    mémoire des hommes…au nom des Sages…Silence..
    à l’espace comme au temps
    .............................................le désert…seul
    TRACE
    a l'inconscience d'être soi..


    Je ne vous en dis pas plus, allez écouter Sand sur son blog...

    Ecouter Sand


  • Le prix de l’Inaperçu, c’est ce soir !

    Chers amis abonnés de la newsletter du Prix de l'inaperçu,

    Dernière piqûre de rappel: le prix de l'Inaperçu sera remis ce soir au café de l'Industrie, 15 rue Saint-Sabin, métro Bastille ou Saint-Sabin. Ouverture à 19h, remise du prix vers 21 h, buvage de coups ensuite jusqu'à la fermeture. Ce sera un réel plaisir que de vous y accueillir pour papoter derrière un demi, ou un cocktail si vous préférez les coktails, ou même un viandox, mais je ne suis pas certain que la maison en vende.

    Tout sur le prix: http://www.prixdelinapercu.fr/
    Une interview de Benjamin Fau au sujet du prix: http://www.gerard-magazine.com/interview_fau.htm

    A ce soir j'espère, et n'hésitez pas à propager la nouvelle autour de vous.

    Votre dévoué,
    Stéphane Rose.

  • Stéphanie Reynaud, actrice

    Un petit mot pour vous présenter Stéphanie Reynaud, une jeune actrice avec qui j'ai quelques contacts, et que vous avez pu voir dans quelques films, dont "3-0" avec Gérard Lanvin.

    quelques extraits de ses prestations sont disponibles sur dailymotion. En voici une, tirée du court métrage "Causalité", dans le rôle d'une Folcoche moderne:



    pour plus d'infos:

    http://www.dailymotion.com/StephanieR7

  • Nouveau blog littéraire

    Je vous ai parlé, il y a quelques semaines, d'Elleonah H., auteuse, entre autre, de "Avis de tempête" et de d' "Avec un zeste d'orange... amère".

    Elleonah vient de publier son blog (en plus du site).
    Je vous invite à y passer, découvrir les petits textes qu'elle poste tous les jours, et à laisser quelques commentaires.


    http://avecunzestedorangeamere.blogspot.com/


  • roman : nouveautés

    Tiens, je vais faire un peu de pub à mon éditeur (Les nouveaux auteurs).
    En partenariat avec Femme actuelle, il vient de boucler le concours littéraire dit du "roman de l'été".

    Le gagnant est David Hepburn pour "Le cercle du silence"
    Deux coups de cœur ont été décernés, pour "A l'aube du 7ème sens", de Jérôme Manierski, et pour "L'ange au sourire", de Yann-Hervé Martin.

    Le Jury était présidé par Paulo Coehlo.

    Le lauréat a été tiré (enfin, plutôt son bouquin) à 17000 exemplaires. Ouais, ça donne envie! D'autant plus que je suis sûr que mon roman est meilleur que le sien. Ça ne fait aucun doute. D'ailleurs, je vais l'acheter (le sien, pas le mien) pour m'en assurer. Je n'ai pas eu de chance, le concours était ouvert à tout auteur jamais publié. J'ai eu la malchance d'être publié au moment du lancement de l'opération. Quelle guigne!

    bonne chance aux lauréats, et de toute façon, leur succès rejaillra sur nous (enfin, sur moi, c'est le principal)

    un petit lien pour finir:
    Les nouveaux auteurs

    C'était le bulletin mégalo du jour

    la suite.... au prochain bulletin.

    Luc doyelle

  • Marie Almalo, future auteuse

    Aujourd'hui, un petit mot à propos de Marie Almalo.

    J'ai écrit "future auteuse" car elle n'est pas encore publiée, mais qui sait ce qui peut arriver, dans cette jungle qu'est l'édition?
    Une auteuse à suivre, donc.
    J'ai rencontré Marie Almalo sur le net, où elle met à disposition de la communauté de petits textes simples mais percutants. Mais j'ai entendu parler d'un manuscrit en quête d'éditeur... Alors croisons les doigts pour Marie.

    ci-dessous, une petite mise en bouche:






    Elle roule vite. Très vite.
    Trop vite.
    Elle le sait, et plus sa voiture prend de la vitesse, plus elle en demande.
    Elle ne sait même pas où elle va, ses yeux sont aveugles et ses oreilles n’entendent plus.

    Depuis quelques temps, elle ne se reconnaît plus. Elle ne se connaît plus. Elle vit sa vie normalement, sourit aux voisins, dit bonjour à ses élèves le matin. Puis elle fait son travail, consciencieusement, comme toujours. Mais quelque chose est cassé.
    On lui a parlé de dépression.
    L’autre jour, son mari a voulu qu’elle aille voir un psy. Quelle idée, un psy. Elle n’est pas folle, tout de même.

    Alors ce soir, elle roule très vite, sans même savoir où elle va.
    Elle y est quand même allée, chez ce psy. Parce qu’elle aime par-dessus tout faire plaisir à son mari, c’est sa raison de vivre. Elle s’est retrouvée en face d’un monsieur austère, un calepin à la main, dans un silence assourdissant. Elle n’a pas parlé, et une heure plus tard le psy lui a demandé les quarante-cinq euros, en liquide s’il vous plaît. A la semaine prochaine, madame, pensez bien à ce que nous avons fait aujourd’hui.
    Alors là, elle a failli éclater de rire. « Ce que nous avons fait »…Ce sera facile d’y penser, il n’y a rien eu.
    En fait, c’est toute sa vie, ça : rien.
    Elle se donne corps et âme à son mari, à ses enfants, à son travail, à sa maison. Parce qu’on lui a toujours dit de le faire, et qu’en bonne petite fille sage et obéissante, elle s’exécute.

    Et ce soir, elle roule, elle roule, elle roule.
    Elle n’a même pas mis de musique, elle qui ne peut pas faire cinq cents mètres en voiture sans une de ses chansons préférées.
    Non, là elle n’écoute que le bruit du moteur qui semble reproduire ce qu’elle a dans la tête : le bruit sourd et persistant d’une cocotte minute dont le couvercle va exploser d’une minute à l’autre si quelqu’un ne baisse pas le feu en-dessous.
    Elle ne voit même pas la route qui défile devant elle, à côté d’elle, derrière elle. Elle est perdue, désespérée et elle ne sait même pas pourquoi.

    Pourtant, elle a tout pour être heureuse. Et elle ne l’est pas. Elle a ce sentiment étrange qu’elle ne l’a jamais été, et qu’elle n’est pas faite pour le bonheur.
    Le bonheur des gens simples, qui ne cherchent pas constamment midi à quatorze heures, comme on dit. Ce bonheur évident, pas parfait, mais sans fioritures inutiles.
    Elle se revoit, jeune fille sage en robe immaculée, au bras de l’homme qu’elle avait choisi. Les sourires figés sur les photos bien rangées, encadrées et posées bien en évidence sur l’étagère du salon, comme pour se persuader qu’elle est bien cette jeune mariée heureuse et fière. Les invités sont tous là, et elle jurerait avoir entendu sa mère soupirer son soulagement d’avoir casé sa fille. Mais non, elle se trompe. C’est le bonheur, et puis c’est tout.

    Mais rien n’y fait. La voiture file de plus en plus vite sur cette autoroute, qui la mène loin de chez elle, loin d’elle-même.
    Elle s’y est engagée sans même voir la direction, ce n’est pas important. Elle n’a pas laissé de mot sur la table, son mari doit être inquiet depuis qu’il est rentré. Elle aurait dû au moins le prévenir que les enfants étaient chez sa mère. Tant pis, il saura bien se renseigner.
    Tant pis.
    Elle se répète ces deux petits mots avec une indifférence qui lui glace le sang. Parce que c’est tout le contraire de ce qu’elle pense, en réalité. Elle se persuade qu’elle est indifférente mais elle crève de souffrance à l’idée de laisser son mari et ses enfants livrés à eux-mêmes.
    Elle a toujours vécu pour eux, elle a toujours tout fait pour eux. Et aujourd’hui, elle s’en va, comme ça, sans raison. Vers nulle part.

    Elle entend déjà les commentaires :
    « La pauvre…on voyait bien qu’elle n’était pas elle-même ces derniers temps.
    - Oui, sûrement le surmenage. On l’avait pourtant prévenue qu’elle en faisait trop.
    - Moi je suis sûre qu’elle va revenir. C’est juste une passade. »
    Non, elle ne reviendra pas.

    Elle est décidée à changer de vie, alors elle le fera. Tant pis pour les conséquences. Tant pis si son mari la supplie de revenir. Si elle a décidé de partir, c’est qu’elle étouffe dans cette vie, elle ne se supporte plus. Elle ne supporte plus les autres. Il n’y a que ses enfants qui sont tout pour elle, et elle espère qu’ils ne souffriront pas trop.
    Quelle idiote. Bien sûr qu’ils vont souffrir.
    Mais elle essaie de ne pas y penser au volant de sa voiture, et fixe ses yeux sur l’aiguille qui penche maintenant vers l’extrême droite du cadran. Elle joue, c’est un jeu. Elle brûle sa vie qui n’a plus aucun sens.


    Elle se demande ce qu’est cette lumière, là, devant ses yeux. Non pas devant, tout autour.


    C’est ça la mort ?

    Ou les phares d’un camion ?

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu