Avertir le modérateur

autres auteurs - Page 3

  • Emma sculpteur

    Aujourd'hui, parlons sculpture. Ou plutôt, non, je vous laisse découvrir Emma, sculpteur à Lure (allez, précipitez-vous sur l'Atlas de votre choix, je ne vous dirai pas où c'est, bien que je connaisse un peu cette ville pour l'avoir traversée plusieurs fois).

    non, je n'en parlerai pas car je suis néophyte, alors je vous poste ici deux réalisations d'Emma et je vous invite à en voir plus sur son site...

     

    http://sculpt.emma.free.fr/

     

    1892687278.jpg
    1369617691.jpg
  • Armelle Piacentini, auteur.

    Au gré de mes errances nettoyeuses (sur le net, quoi !), j'ai découvert Armelle Piacentini, auteur d'un recueil de textes intitulé : Fragments d'une existence déchirée et d'amours désavouées.

     

    Un petit tout sur le site d'édilivre m'a permis de parcourir quelques pages de cet ouvrage, et j'ai été frappé par un style de caractère, d'une grande puissance émotionnelle. Ce recueil mélange des textes en prose et d'autres en vers.

    http://www.edilivre.com/doc/3538

     

    Pour finir, le blog de l'auteur :

     

    http://livresse1972.spaces.live.com/

     

    1305883746.png

  • Te souviens-tu de nous, roman d'Elisabeth Robert

    Je viens de terminer (oui, je sais, je lis très vite, en ce moment 3 ou 4 livres par semaine) le roman d'Elisabeth Robert : "Te souviens-tu de nous?".

    J'ai découvert un auteur au style frais, léger, romantique. Un roman féminin, pour un lectorat féminin, mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier (moi le mec plus ultra). Le thème central : l'amour et la difficulté d'effectuer des choix de vie. Chacun de nos choix va nous aiguiller vers un destin différent.

    chaque page de ce roman exprime avec force la passion (ou la pulsion) de vie de l'auteur, avec ses doutes et ses incertitudes (ah bon, j'ai fait un pléonasme?)

     

    Un petit coup de projecteur bien mérité, donc. Merci Elisabeth.

     

    125562638.jpg

  • Un excellent polar de Cyrille Audebert

    615740257.jpgJe viens de terminer la lecture de "L'évangile selon Jacques Lucas", de Cyrille Audebert, et je ne résiste pas à vous en dire deux mots. Ce polar auto-édité mériterait une place chez notre ami Albin Michel, tellement il tient la dragée haute (le premier qui me donnera l'origine de cette expression idiote gagnera un dictionnaire français-poitevin en 18 volumes) à bon nombre de polars présents en librairie.

     

    David Huxley, peintre anonyme mais fils d'un homme riche et puissant, se trouve au coeur d'une série de meurtres racistes. Rapidement soupçonné et persécuté par le commissaire Ballart, aura du mal à prouver son innocence, d'autant que, par son passé psychiatrique, il a parfois du mal à se convaincre lui-même. Il sera épaulé par quelques anges gardiens tout au long de sa descente aux enfers.

     

    Un polar d'une grande qualité d'écriture, agrémenté d'une bonne dose d'humour, et une intrigue qui tient le lecteur en haleine (là aussi, je me demande ce que l'haleine vient faire dans l'histoire, à croire que les polars sont sponsoriés par Colgate). A noter que Cyrille Audebert vient de terminer l'écriture d'une suite, que je m'empresserai d'acheter dès sa parution.

     

     

  • Cathy Bonte : petit coup de projecteur sur un auteur.

    Un petit article pour un auteur de talent.

    J'ai connu Cathy Bonte au détour d'une séance de surf sur les blogs d'auteurs. Après avoir lu quelques textes, j'ai eu le désir de la contacter. Nos échanges de messages ont ouvert ma curiosité, et nous avons convenu d'un échange de nos romans respectifs. Cathy m'a envoyé son 2e opus, "le passé recomposé".

    Petite critique:

     


    Un roman avant tout sentimental, mais qui évite l'écueil du style "à l'eau de rose" par une approche originale. L'héroine, à la suite d'un accident de voiture, va remettre en cause son existence et se découvrir des facettes de sa personnalité qu'elle ne soupçonnait pas. Les personnages ont une belle profondeur, et l'intrigue tient le lecteur en alerte. Le style fluide nous conduit à coup sûr à partager les émotions des protagonistes.

    Bref, une belle réussite, et je suis enchanté d'avoir découvert l'univers de Cathy Bonte.

     

    Ceet article ne serait pas complet sans l'adresse du Blog de Cathy...

    http://cathybonte.over-blog.com

     

     

  • Esperiidae : un peu, beaucoup de poésie.


    Hier, j'ai fait la connaissance d'Esperiidae, après avoir visité son blog, antre ciel ether, qui regorge de très beaux textes. Esperidae triture les mots, jongle avec les homophones et même avec le visuel pour nous proposer une autre réalité.

    http://antre-ciel-ether.over-blog.com/


    Je n'en dis pas plus, elle écrit tellement mieux que moi, alors je lui laisse la plume :





    Elle aimait la lune ronde
    Y suspendait sur ses rais
    Sa fantaisie vagabonde
    Sa liberté, ses secrets

    Elle évadait ses deux mains
    Les encrait d'art et d'amour
    Et peignait sur ses demains
    Le bonheur à contre-jour

    Elle avait juste besoin
    D'un peu d'Or sur ses pâleurs
    D'un peu d'air, d'un peu plus loin
    D'un peu d'hors dans ses douleurs

    Mais d’ainsi créer son Ciel
    Tous ces Soleils, ces arts d’heures
    D’arabesques d’étincelles
    Elle en consumait son coeur

  • Sylvie, le pinceau de l'arche

    Pour changer un peu, j'ai le plaisir de vous présenter Sylvie Botter, artiste peintre, qui m'envoie régulièrement sa newsletter, le pinceau de l'arche.

     

    http://www.pinceaudelarche.com/

    Plutôt que d'essayer de décrire son univers, je préfère emprunter quelques phrases de son site:

    Sylvie, alias Le Pinceau de l'Arche (eh oui, pour répondre à vos nombreuses interrogations, Sylvie et le Pinceau de l'Arche ne font qu'un !), attachée à son Alsace natale, , créé ce mélange savoureux entre l'Erotisme et l'Art. Et son Pinceau, ses Aquarelles sont les armes dont elle se sert pour sublimer le corps humain dans ce qu'il a de plus beau, la nudité.

    1736520144.jpg
    Et pourtant, la matière est difficile, l'aquarelle ne permet pas l'erreur. Après un bref passage à l'Ecole des Arts Déco de Strasbourg, puis un perfectionnement à l'aquarelle auprès d'un Maître Alsacien, Sylvie travaille et perfectionne son art. En recherche constante, elle ne se satisfait jamais de l'acquis, préférant déchirer une de ses créations qui ne la satisferait pas entièrement. Douce, timide, elle dénote parceque son monde n'est pas le notre, elle glisse doucement au rythme de son pinceau, virevolte entre les couleurs, s'insinue entre les ombres, intensifie le mouvement, soubresaute pour que le volume de ses toîles nous confine dans l'irréel si proche de ce que nous sommes réellement, et n'oublie pas de nous inonder de son sourire réconfortant, pour nous rappeler nos valeurs profondes, sensuelles, rythmée par l'incandescence de nos amours.. Et comment résister à cette chaleur, à cet appel à la douceur? Comment ne pas se laisser envoûter par son approche de la vie qu'elle couche si mâgistralement sur ces toîles? Et surtout comment résister à ce regard? Observez intensement, profondement ses oeuvres, vous y trouverez une source de réconfort, la racine d'une vie, l'Amour.. Et si beaucoup d'Internautes se laissent tenter, c'est sûrement parceque sa timidité, sa douceur désinvolte, rassure ceux qui veulent assouvir leur besoins, si ce n'est Erotique, mais tout du moins Artistique, pour que se réalise en une oeuvre unique, la beauté du corps humain. Douceur, créativité, sensibilité, voilà quelques mots qui résument l'Artiste. Ceux qui, comme moi ont eu la chance de la cotoyer, ne me démentirons pas, lorsque j'affirme qu'elle est comme ses toîles, si troublante, si charmante, si vivante, que l'on a envie de se reposer l'Esprit dans le pastel des ses oeuvres pour ressurgir tel la rosée, à l'Aube naissante... Merci Chère Artiste, qui sans le vouloir, et surement sans le savoir agrémente notre vie d'un bonheur généreux..
  • Amélie Nothomb : stupeur et tremblement !

    Google fait son boulot. Ma précédente note a bien été prise en compte, mais il va se passer du temps avant que je ne sois en première page. quand elle verra cela, Amélie en tremblera de stupeur.
    J'invite tous les fans d'Amélie Nothomb à regarder mes petites vidéos.

  • Amélie Nothomb : le défi !

    Non, ne rêvez pas, je ne vais pas faire de la pub pour Amélie Nothomb. non qu'elle ne le mérite pas, bien au contraire, vous savez à quel point je l'adore.

    Mais elle n'a pas besoin de mon blog pour cela.

    comme je la mets en boîte chaque jour que j'emplis ce blog, mon défi est de parvenir en première page de Google à partir des mots clef : Amélie, Nothomb. Ca ne sera pas facile.

    Le but? faire venir sur mon blog tous les amoureux d'Amélie afin qu'ils puissent s'exprimer, mais aussi visionner mes petites vidéos et prendre parti : crime de lèse majesté ou impertinence bon enfant?

     

    Pour qu'il n'y ait pas de jaloux, j'ajoute que je ferai pareil avec Marc Levy.

  • critique livre David Hepburn : Le cercle du silence

    Non, non, il vous faudra attendre encore un peu. Je viens d'acheter le roman de David Hepburn, mais entre temps, je dois finir Fred VArgas "l'homme à l'envers", puis Oscar Wilde (devinez lequel, il n'en a écrit qu'un seul). Ensuite je lirai Hepburn et je vous livrerai mon commentaire.

    Un peu de patience, que diable !

  • Prix de l'inaperçu

    Je relaie une info reçue aujourd'hui:



    Chers amis abonnés de la newsletter du Prix de l'Inaperçu,

    La première édition du prix de l'Inaperçu a donc eu lieu la semaine dernière au café de l'Industrie à Paris. Merci à toutes celles et ceux qui ont fait le déplacement, merci aux autres pour leurs encouragements. L'identités de nos vainqueurs (Hugues Jallon et Patrick Neate) a été dévoilée par communiqué de presse le lendemain de l'évènement, l'heure est désormais au récit en images de la soirée : des interviews vidéo des lauréats, de leurs éditeurs et de membres du jury, assorties de quelques photos de la soirée vous attendent à l'adresse habituelle :
    http://www.prixdelinapercu.fr

    Rendez-vous dans quelques jours pour une nouvelle mise à jour du site, consacrée cette fois aux retombées média du prix (et oui, il y en a eu !). Du reste, si vous croisez ou avez croisé une brève sur le sujet, n'hésitez pas à nous en faire part, il reste quelques trous dans les mailles de notre filet. Celles et ceux qui ont pris des photos de la soirée sont également invités à nous les faire parvenir.

  • Roman de l'été : venez déposer vos avis

    Pour ceux qui ont acheté et qui lisent en ce moment les trois lauréats du prix Femme Actuelle : David Hepburn, Jérôme Manierski et Yann-Hervé Martin, je vous invite à venir déposer une critique ici-même.
    Je vous rappelle que ces trois auteurs sont publiés par mon éditeur : Les Nouveaux Auteurs, qui met, de ce fait, un pied dans la cour des grands.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu