Avertir le modérateur

concours d'écriture

salut à tous

de temps à autre, sur des forums, je participe à des petits concours d'écriture, en toute amitié, sans aucun enjeu que le plaisir d'écrire.

hier soir, j'ai écrit le petit texte ci-dessous, en 20 minutes environ. La contrainte de départ était de commencer le texte par la phrase suivante:
Ses longs cheveux flottant au vent, la belle Natacha chevauchait sa jument noire à travers les bois des Arcanes...

voici ce que j'ai pondu:


Ses longs cheveux flottant au vent, la belle Natacha chevauchait sa jument noire à travers les bois des Arcanes...
Enivrée par la brise légère qui l’enveloppait telle un manteau de soupirs, elle n’entendit pas de prime abord le coup de sifflet qui zébra l’espace autour d’elle. Puis, reprenant ses esprit, elle jeta à la dérobée un regard derrière elle.
— Damned, ne put-elle s’empêcher de jurer, la maréchaussée ! Je suis faite comme une rate (en anglais : I am made like a ratgirl).
Elle n’avait pas le choix. Sa destrière n’avait pas la vélocité des pur-sang entraînés par la police royale. Elle se résigna à stopper sa monture sur le bas côté. Un des deux soldats du roi mit pied à terre et s’approcha d’une démarche nonchalante que n’aurait pas reniée Jean Gabin dans Quai des brumes.
— Police royale ! Permis de chevaucher et papiers du cheval, s’il vous plait.
Natacha obtempéra, le regard bas et la queue entre les jambes. Le cheval également.
— Savez-vous à quelle vitesse vous galopiez ? poursuivit l’agent.
— Non, monsieur, je me suis laissée emporter par la griserie à l’approche de ce bois, et je n’ai pas regardé le compteur.
— Le bois des arcanes est limité à cinquante lieues à l’heure, et vous avez été flashée à soixante-cinq.
— Oh, monsieur l’agent, s’il vous plait, ne pouvez-vous pas fermer les yeux, pour une fois ? Je vous promets de ne pas…
— N’essayez pas de me la jouer sur ce ton, mademoiselle, et descendez de monture. Où est votre attestation de contrôle technique ?
— Oh, mon dieu, j’ai laissé passer la date !
— Votre cheval est en mauvais état. Le sabot arrière gauche est cassé, et l’œil droit est sujet à la cataracte. Avez-vous de quoi réparer ?
— Oui, monsieur, j’ai une paire de lunettes équestres, et j’ai un sabot de rechange dans ma sacoche. Je répare tout de suite.
— Bon, je ne vous verbalise pas pour ces avaries. Mais pour l’excès de vitesse, vous aurez à payer quatre-vingt dix écus, et il vous en coûtera un point de permis de chevaucher. Enfourchez votre monture et ne dépassez pas le trot, à l’avenir, à l’approche du bois des arcanes. Compris ?
— Oui, monsieur l’agent. Et je te ferai bouffer ton tricorne.
— Pardon ?
—Je disais : j’ai eu tort de dépasser les bornes. Je ne le ferai plus, monsieur l’agent.
Les cheveux en berne, la belle Natacha s’en fut, trottant tristement entre les ormes réprobateurs.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu